LES GETS IS BACK
Watch on
Redbull TV

Dimanche 04/07 : les finales de XCO dans des conditions dantesques

Retrouvez les temps forts de cette 3ème journée de compétition de Coupe du Monde MTB UCI Mercedes-Benz 2021 aux Gets.

Loana Lecomte au firmament à domicile

Au terme de 1h27 de course effrénée à batailler contre la pluie et la boue, la jeune prodige Haut-Savoyarde Loana Lecomte (team Massi) s’impose à domicile et remporte sa 5ème course consécutive cette saison.

« C’est assez exceptionnel de gagner ici aujourd’hui. Et puis hier sur la Descente avec la victoire de Thibaut Daprela et Myriam Nicole qui fait 2ème… C’est un très beau weekend pour la France et pour le public je pense ».  

Concentrée du début à la fin, Loana a livré une performance intelligente, précise et constante à près de 14km/h de moyenne. Une victoire de très bonne augure juste avant les JO de Tokyo.

A la 2ème place, à 50 secondes d’écart, on retrouve la suédoise Jenny Rissveds, championne olympique en titre, qui s’est bien battue sur cette manche très exigeante sur les plans physique et technique. La 3ème place revient à l’Anglaise Evie Richards, au terme d’une lutte acharnée avec l’Australienne McConnell. On a vu Evie donner énormément d’énergie et de puissance dans les 2 derniers tours et réaliser une belle remontada depuis la 7ème place.

La championne du monde de cross-country Pauline Ferrand-Prévost (Team Absolute Absalon BMC) aux avant-postes grâce à sa bonne performance sur le short-track (XCC) de vendredi, finit 4ème de cette Coupe du Monde XCO aux Gets, suivi de Rebecca McConnell.

Sur cette manche de XCO, les coureuses avaient 6 boucles à parcourir pour faire la différence, chaque boucle faisant 3,45km et 140D+. Dès le départ, les femmes ont imposé un gros rythme dans la première montée. A la fin du 1e tour, les deux françaises Loana Lecomte et Pauline Ferrand-Prévost étaient en tête de la course. Elles ont rapidement été rejointes par la Suédoise et l’Anglaise qui ont livré une belle bataille jusqu’au finish !

–> Télécharger les résultats Femmes Elite
–> Télécharger les résultats Femmes U23

Mathias Flueckiger l’emporte, Jordan Sarrou sur la 3ème marche

Remonté comme une horloge suisse, l’athlète Mathias Flueckiger s’empare de la 1ère place de cette manche de Coupe du Monde XCO aux Gets, dans la foulée de sa victoire à Leogang. Le Tchèque Ondrej Cink et le Champion du monde en titre Jordan Sarrou complètent le podium au terme d’une course chaotique et héroïque dans la boue.

Dès le départ, Mathias Flueckiger s’échappe en tête et réussit à conserver son avance sur ses concurrents, aux coudes à coudes derrière. On peut dire que l’athlète Suisse a mené sa course d’une main de maître, illustrant à nouveau son talent et son expérience dans ces conditions très difficiles.

On assiste à de beaux duels dans le TOP 5, qui ont gardé les spectateurs en haleine. A la mi-course, les écarts se réduisent entres les coureurs, qui sont pour beaucoup roue à roue avec leurs adversaires. Les changements en tête du classement provisoire se succèdent et les rebondissements vont bon train. Le Tchèque Ondrej Cink lance l’offensive et remonte à la 2ème place. On assiste à un duel acharné entre Jordan Sarrou et Alan Hatherly pour la 3ème marche du podium. Dans le dernier tour, le Français met un puissant coup d’accélérateur et lâche Alan Hatherly dans la dernière montée. Le coureur de chez Specialized était très en forme et a démontré toute son aisance et sa maitrise tout au long de la course. De quoi lui donner confiance avant les Jeux Olympiques de Tokyo (26 juillet).

« Ça faisait vraiment plaisir de retrouver le public français. Dans la forêt là-haut, ils m’ont donné beaucoup d’énergie et m’ont poussé fort. Dans le dernier tour, sur la dernière bosse j’ai tout mis et ça a payé ! », se réjouit Jordan Sarrou.

Chez les autres coureurs français, Antoine Philipp prend la 12ème place suivi de Thomas Griot. Stéphane Tempier et Maxime Marotte sont respectivement 18ème et 20ème.

–> Télécharger les résultats Hommes Elite
–> Télécharger les résultats Hommes U23

Une course épique dans des conditions dantesques

Les mauvaises conditions météo du weekend ont bouleversé la physionomie de la piste, obligeant les pilotes à adapter leurs trajectoires et leurs stratégies sur un terrain nettement plus glissant et technique que lors des qualifications de vendredi.

Pour cette manche de Coupe du Monde aux Gets, le profil de la piste de cross-country a été sensiblement modifié, avec plus de 15 nouveaux aménagements techniques : des blocs de roches, des dévers, des racines, des troncs d’arbres, des sauts… Une piste plus complexe et spectaculaire donc qui s’est transformée en véritable bourbier à cause de la pluie.

Une chose est sûre, la boue était bien au rendez-vous de cette Coupe du Monde aux Gets ! Glissades et chutes successives, visibilité brouillée, poids supplémentaire qui éreinte les corps et endommage la mécanique… Dans certaines zones très glissantes ou avec des pierriers, la meilleure technique était encore de descendre du vélo et de contourner les obstacles à pied. Une stratégie payante pour ne pas perdre de précieuses secondes !

Le parcours se terminait par un passage dans l’impressionnant 4-cross avec un saut assez engagé suivi d’une descente assez rapide et de virages serrés dans l’herbe. Régalade et spectacle assurés pour le public venu nombreux aux Gets pour ces finales de XCO.  

Le récap de la journée en images: Let’s GETS Fast – Episode 5